les vikings danois

C'est le peuple viking danois, qui nous intéresse pour ce nom.

Pourquoi??Tout simplement parce que l'on retrouve leur trace dans les trois régions concernées pour notre nom qui sont: la Normandie(pays de Caux), l'Angleterre(est), et la hollande(région de Leyde, ile de Texel).

Une autre raison le mot "tissel",qui est employé dans les trois pays viking, et qui varie aussi vers notre mot tassel. Dans les dictionnaire du 19ème siècle suédois on retrouve le mot tissel, associé au mot tassel.

Quelques traductions DE TISSEL OU TASSEL/

En danois:  petit

En suédois: une patte ,tissus, cancaner, raconter des cancans .2/expression:"tissel och tassel":c'est une onomatopée,durant la période de noël (préparation cadeaux ,grelo) 

En norvégien :petit

Ce qui est intéressant c'est que ce mot aurait la même signification dans le sens "bonde"(origine wallonne),petite pièce en bois, bouchon de barrique.

Je m'explique!!!

Car il y a le verbe "bondoner" qui signifie en "vieux françois": murmurer, chuchoter!!!

Mais le mot qui nous intéresse le plus en danois c'est "tidsel",qui signifie chardon.

Pour voir l'explication du chardon, rendez vous à la page "cardère sauvage."

 

 

EXPLICATION DE L'IMPLANTATION GEOGRAPHIQUE DES VIKINGS DANOIS

 

voici trois cartes qui résume bien la situation/

 

:

la région de la "frise" est une région qui n'existe plus, mais elle à été le départ des invasions viking vers l'Angleterre. Cette région fut envahie par les viking danois de 840 à 885, à leur tête, il y avait des chefs viking comme Rorik, puis Godfrid.

 

Cette région du Danelaw en Angleterre fut envahie par les danois de 876 à 915,puis les norvégiens prirent leur place.

 

La Normandie, a commencé à voir des raids vikings à partit 841,puis en 911 un traité, leur donne le territoire de la Normandie(juste la haute Normandie de maintenant). Comme on peut le voir c'est encore les danois qui ont envahie en premier ce territoire.

LE JUTLAND

Voici donc la région d'où le mot "TASSEL" est originaire !!!

Le Jutland est une région dano-germanique, ou ces deux peuples ce sont combattu pour le pouvoir.

un peu d'histoire sur les vikings:

Les Scandinaves connurent vraisemblablement une expansion démographique à partir du VIIIe siècle, qui se solda par de coûteuses guerres de succession (principalement au Danemark). L’augmentation de la population et l'agriculture insuffisante du fait de territoires très marécageux ou très vallonnés, poussa les Norvégiens et les Suédois à rechercher des terres et des voies commerciales nouvelles. Les guerres de succession poussèrent quant à elles les Danois à lancer des expéditions de piratage et de conquête, afin d’acquérir richesses et prestige. La guerre contre les peuples de Germanie, cousins des normands peut aussi expliquer en partie les premiers strandhögg Vikings ayant pour cible les édifices chrétiens (Voir chapitre Causes hypothétiques du phénomène ci-dessous).

Les Vikings de toutes origines établirent rapidement des bases semi-permanentes sur les côtes, et les îles côtières puis s’installèrent définitivement dans nombre de ces « comptoirs », nommés « vicus » par les peuples latins, notamment sur les côtes de la Manche et de la mer du Nord ou en Russie, du VIIIe siècle au XIe siècle.

Bien qu'ils se soient également installés aussi bien en Irlande, où ils ont fondé la plupart des villes (telles Dublin), qu’en Grande-Bretagne, notamment à York, c’est en Normandie et en Russie que leur entreprise a le mieux réussi, puisqu’elle connait la pérennité jusqu’à nos jours.

Navigateurs hors pair, les Vikings furent d’abord des commerçants au long cours. Mais, plus qu’à l’hypothèse mauresque (l’installation des Maures en Espagne, à partir de 711, leur aurait coupé la route de la Méditerranée), c’est probablement à la faiblesse militaire de l’ancien Empire carolingien à la mort de Charlemagne et des territoires situés au nord et à l’est de celui-ci qu’on doit l’attirance particulière que les côtes du nord de l’Europe exercèrent sur ces marins.

Avec son faible tirant d'eau (parfois augmenté par un lest de pierres) et sa proue relevée, navigant aussi bien à la voile qu'à la force délivrée par deux rangs de rameurs, le bateau viking, nommé snekkar ou langskip, possède de remarquables qualités marines. Embarqués à son bord, les Vikings menaient des raids d’une redoutable efficacité, jusqu’à l’intérieur des terres en remontant les fleuves, voire en le portant à dos d’homme d’un fleuve à l’autre.

Les Vikings ne représentaient qu’un faible pourcentage de la population norroise de l’époque. Dans un premier temps, les hommes qui le devenaient n'avaient pas beaucoup d'autres choix. Les règles norroises en matière d'héritage n'étaient favorables qu'à l'aîné et jetaient probablement sur les routes nombre de cadets de famille. Conjugué à une période d'accroissement de population et à la guerre interne (comme la lutte entre le roi Haraldr aux Beaux Cheveux et les chefs insoumis du Sud), ce phénomène s'amplifiait. De plus, le droit clanique prononçait comme châtiment suprême pour les fautes les plus graves, le bannissement. Les premières expéditions furent sûrement l'œuvre de renégats avides de reconnaissance. Leurs succès furent vite récupérés par les chefs qui les organisèrent pour leur propre compte. Les valeurs religieuses et culturelles scandinaves de bravoure du guerrier se mêlaient à l'appât du gain.Il est possible que les invasions des vikings danois, de loin les plus nombreuses, aient des raisons politiques. Certains historiens affirment que les invasions coïncident avec les guerres intestines des vikings danois. Les raids en Europe auraient permis de financer les guerres entre clans et d'augmenter le prestige des candidats au pouvoir. Ceci expliquerait également pourquoi les Vikings de Norvège et les Vikings suédois auraient été en règle générale plus commerçants que pillards

 

Les Danois se lancèrent en premier contre le Jutland occupé par les Francs, par expédition terrestre depuis leur frontière fortifiée, le Danevirke (construit par le roi Gudfridr). Après quelques succès, les Francs opposèrent une solide défense militaire qui obligea les Vikings à chercher les voies d'incursions par la mer. La mort de Charlemagne en 814 marqua le début d'une longue période de fragilité de l'Empire Franc dont ils surent tirer parti. Ils orientèrent leurs conquêtes et leurs pillages le long des côtes de la mer du Nord et de la Manche. Ils gagnèrent les côtes d’Angleterre, et remontèrent le cours des fleuves anglais (l’Humber et la Tamise). Dans le nord de l’Allemagne, des Pays-Bas et de la Belgique, ils fondèrent un état éphémère sur la Frise médiévale. Enfin, en France, où ils menèrent une série de raids en remontant la Seine, la Loire, la Garonne et les petits fleuves côtiers, ils gagnèrent le nom de « Normands » avant de s’établir durablement dans la région qui porte aujourd’hui le nom de Normandie. Leurs nombreuses guerres de conquête coïncidèrent avec les guerres de succession danoises : il est également fort probable que les Vikings du Danemark partaient en raid pour rapporter de quoi financer leurs guerres internes et pour s’auréoler du prestige du conquérant.